Les géants du cacao acceptent de payer $ 2600 les fèves de Côte d'Ivoire et du Ghana | | SARA

Les géants du cacao acceptent de payer $ 2600 les fèves de Côte d’Ivoire et du Ghana

La promotion du SARA 2019 au cœur de l’agenda ivoirien au SIAM
18 avril 2019
Les investissements étrangers en Afrique de l’Ouest ont chuté de 15% en 2018
21 juin 2019

Les géants du cacao acceptent de payer $ 2600 les fèves de Côte d’Ivoire et du Ghana

La boucle est bouclée et un pas de géant vient d’être fait dans le monde du cacao. La Côte d’Ivoire et le Ghana, soit plus de 60% de l’approvisionnement mondial en fèves, ont fixé d’un commun accord un nouveau prix minimum d’achat du cacao pour la prochaine campagne principale 2019/20 qui démarre début octobre dans les deux pays. Une décision qualifiée d' »historique » par le patron du Cocobod ghanéen, Joseph Boahen Aidoo.

Le prix minimum est élevé, de l’ordre de $ 2 600 la tonne, identique pour les deux pays. Il est plus de $ 1 000 au-dessus des actuels prix bord champ et au-dessus des cotations sur les marchés à terme de Londres et de New York. Une rémunération décente pour le travail des cacaoculteurs, a déclaré le patron du Conseil du café cacao de Côte d’Ivoire, Yves Koné. Rappelons que le prix garanti minimum actuel bord champ pratiqué en Côte d’Ivoire pour la campagne 2018/19 est de FCFA 750 le kilo, soit $ 1 290 la tonne, et au Ghana de 7600 cedis soit $ 1 410. Quant aux marchés à terme, Londres a clôturé hier soir très fortement en hausse en réaction aux réunions d’Accra,  respectivement à $ 2 366 et $ 2 541 la tonne sur l’échéance septembre.

Plus d’infos

Français
ESPACE EXPOSANT
Si vous etes membre, vous pouvez maintenant accéder a votre compte exposant :
Rester connecté